Monsieur Cadiou-Trevilly

Gemeubileerd en Verblijfplaatsen ,  Studio ,  Duplex studio in flatgebouw in Saint-Malo

CDT
prestataire
Cadiou-Trévilly
Cadiou-Trévilly
  • Studio de 28 m² avec vue mer, au 2e étage d'une résidence avec ascenseur, pour 2 personnes : séjour/kitchenette, salle de bain.

    Location meublée toute équipée, au 2e étage avec ascenseur, vue de mer imprenable, à 5 minutes de la vieille ville "Intra-Muros" et à 40 mètres de la plage.

    Une seule pièce avec cuisine aménagée (cuisinière électrique, micro-ondes, cafetière, grille-pain), TV, couchage de 140x200.

    Place de parking privé et fermé.

    Richesses à découvrir : St Malo, Cité corsaire, Dinan, cité médiévale, Cancale petit port de pêche et ses huîtres, Le Mont St Michel et son Abbaye, merveille du monde...

    Mer, plage à 50 mètres, piscine à 1 km, golf à 12 km, équitation à 3 km, tennis à 1 km.
  • Milieu
    • Uitzicht op zee
  • Capaciteiten
    • Verblijfplaatsen :  2 Persoon
  • Gesproken talen
    • Frans
  • Kwaliteitsaanduiding
Diensten
  • Activiteiten
    • Paardrijden
    • Vissen
    • Gemeenschappelijk zwembad
    • Gemeenschappelijk tennisveld
    • Thalassotherapie
  • Comfort
    • Verwarming
    • Oven
    • Magnetron
    • Televisie
  • Voorzieningen
    • Lift
    • Parkeerplaats
    • Private wasgelegenheid
Tarieven
Betalingen methoden
  • Bank- en postcheques
  • Tarieven 2018
  • Week (gemeubileerd)
  • Week hoogseizoen
    van 420 € tot 500 €
  • Prijs - Middenseizoen
    van 360 € tot 420 €
  • Week laagseizoen
    van 330 € tot 360 €
Openings
Openingstijden
  • Heel het jaar
Beoordeling toevoegen
Schrijf uw beoordeling over Monsieur Cadiou-Trevilly :
  • Verschrikkelijk
  • Slecht
  • Gemiddelde
  • Goed
  • Uitstekend
1 beoordeling
Uitstekend
  • studio rue industrie

    tres satisfait rien a redire tres propre aussi bien literie vaisselle tout est parfait

    ,

    Antwoord van de eigenaar

    Bonjour. Je vous remercie pour votre appréciation, je garde un très bon souvenir de votre passage Cordialement René TREVILLY